Conceil de la culture du Bas-St-Laurent

Imprimer

Qu'est-ce qu'un artiste émergent ?

Les définitions diffèrent d’une institution à l’autre. Elles ont toutefois des points communs : on reconnaît un artiste émergent comme étant un artiste en début de carrière, professionnel ou en voie de professionnalisation.

Par professionnel, on entend un artiste qui démontre une volonté :

  • De se consacrer au maximum à l’exercice de son art;
  • De diffuser son travail dans des lieux professionnels;
  • D’être en contact avec le milieu artistique de sa communauté et/ou de sa discipline artistique;
  • De comprendre les rouages du métier qui mènent de la création pure au contact avec le public; donc, de connaître et d’approcher d’autres intervenants.

Cette volonté et les actions qu’elle motive assureront à l’artiste la reconnaissance de ses pairs, c’est-à-dire des autres artistes qui gravitent dans la même sphère d’activités. C’est un peu comme si c’était la communauté artistique elle-même qui décidait qu’il a atteint le rang de professionnel.

Un artiste professionnel au sens de la Loi québécoise

Définitions tirées de la loi sur le statut de l'artiste :

En arts visuels, métiers d'art et littérature

« A le statut d'artiste professionnel, le créateur du domaine des arts visuels, des métiers d'art ou de la littérature qui satisfait aux conditions suivantes:

  1. Il se déclare artiste professionnel;
  2. Il crée des œuvres pour son propre compte;
  3. Ses œuvres sont exposées, produites, publiées, représentées en public ou mises en marché par un diffuseur;
  4. Il a reçu de ses pairs des témoignages de reconnaissance comme professionnel, par une mention d'honneur, une récompense, un prix, une bourse, une nomination à un jury, la sélection à un salon ou tout autre moyen de même nature. ».

« L'artiste qui est membre à titre professionnel d'une association reconnue ou faisant partie d'un regroupement reconnu en application de l'article 10, est présumé artiste professionnel. »

Du côté des arts de la scène, du disque et du cinéma

« Un artiste s'entend d'une personne physique qui pratique un art à son propre compte et qui offre ses services, moyennant rémunération, à titre de créateur ou d'interprète » dans « les domaines de production artistique suivants : la scène y compris le théâtre, le théâtre lyrique, la musique, la danse et les variétés, le multimédia, le film, le disque et les autres modes d'enregistrement du son, le doublage et l'enregistrement d'annonces publicitaires ».
 

Par artiste de la relève, au Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent, on entend un artiste qui :

  • pratique son art de façon professionnelle depuis 7 ans et moins;
  • a 35 ans et moins.

Attention! S’il est clair qu’un artiste émergent en est un qui cumule au grand maximum sept années de pratique, les définitions précises diffèrent d’une institution culturelle à l’autre. Mieux vaut aller à la source et vérifier en fonction des besoins.
 

Définition d'un artiste émergent

Au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), un artiste de la relève compte un maximum de cinq années de pratique artistique, incluant le nombre d'années de pratique dans une autre discipline. Pour nuancer les choses, le CALQ a créé une catégorie d’artistes intermédiaires dits « en développement », ayant plus de deux ans de pratique (aucun maximum n’est spécifié). La création de cette catégorie, qui chevauche sur trois ans celle de la relève, est motivée par la qualité de la formation académique et la diversité des projets présentés par les artistes en début de carrière; ainsi, un artiste qui n’a pas encore atteint cinq ans de carrière peut se mesurer à des artistes plus aguerris.

À la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), un jeune créateur en cinéma ou télévision a entre 18 et 35 ans, alors que dans le domaine des métiers d’art, une entreprise en démarrage possède de une à trois années d’activités.

Au Conseil des arts du Canada (CAC), on fait la distinction entre un artiste en début de carrière et en mi-carrière, l’un ayant au moins deux ans de pratique artistique en plus d’avoir terminé sa formation, et l’autre en ayant au moins cinq. Encore là, il y a des nuances d’une discipline à l’autre : par exemple, on demande à un professionnel de la danse en début de carrière d’avoir une certaine expérience professionnelle en plus de sa formation de base, sans préciser la durée de cette expérience.

Chez Musicaction, un artiste ou un groupe émergent a moins de deux albums commercialisés à son actif, mais perd ce statut dès qu’il a vendu plus de 10 000 copies en carrière.

À Téléfilm Canada, on n’a pas créé de catégories distinguant des degrés d’expérience chez les créateurs. On a préféré créer des programmes plus susceptibles de convenir à la réalité de créateurs émergents, sans leur être exclusifs.
 

Imprimer cette page Imprimer