Conceil de la culture du Bas-St-Laurent

Imprimer

Le démarrage d’entreprise et l’incontournable plan d’affaires

Se constituer en entreprise peut être intéressant dans certains cas

  • L’artiste en métiers d’art qui adressera une demande de soutien financier à la SODEC aura tôt ou tard à produire un plan d’affaires.
  • De même pour le musicien ou le groupe qui compte produire un spectacle ou un disque et voudra souscrire aux programmes d’aide de la SODEC et de Musicaction.
  • En cinéma ou télévision, dès lors que le jeune créateur franchit l’étape d’écriture d’un synopsis pour aborder celle de la production, il a intérêt à créer son entreprise.
  • Il en va de même pour tout artiste qui multiplie les transactions : entrées d’argents en droits d’auteur, subventions et autres rémunérations versus coûts de production, honoraires d’autres professionnels et autres frais. La gestion et le suivi comptable sous l’égide d’une entreprise permettront même à l’artiste de se verser un salaire et faciliteront grandement la tenue et la justification de ses rapports aux subventionneurs, aux prêteurs et à l’impôt.
  • Certains projets qui pourraient avoir un impact bénéfique sur la communauté (tournée en centres d’accueil, manifestation ayant un potentiel d’attraction touristique, ouverture d’une boutique, etc.) sont susceptibles de bénéficier d’un soutien régional via les Centres locaux de développement (CLD) et les Société d'aide au développement des collectivités (SADC). Or, ces structures ne transigent jamais avec des individus, mais invariablement avec des entreprises.

 

Et que demande-on en tout premier lieu à une entreprise, bien avant de s’intéresser au projet? Un plan d’affaires.
 

Voici, à titre indicatif, des pistes pour monter un plan d’affaires.

  • Présentation générale de l’artiste ou de l’entreprise — En savoir plus
    • Bref historique;
    • Mission;
    • Objectifs;
    • Principales réalisations et activités (résumé).
  • Structure de l’entreprise — En savoir plus
    • Actionnaire unique? Association? Organisation sans but lucratif? Conseil d’administration?;
    • Place d’affaires;
    • Le cas échéant, organigramme de l’entreprise et des entreprises reliées à celle-ci avec actionnariat;
    • Copie des documents constitutifs (certificat de constitution, statuts, déclaration d'immatriculation, certificat de modification le cas échéant) et de la convention de société ou entre actionnaires.
  • Portrait de l’artiste ou des dirigeants de l’entreprise — En savoir plus
    • Curriculum vitæ de l’artiste ou des dirigeants de l’entreprise
    • Liste des associations desquelles l’artiste ou l’entreprise est membre
  • Activités de l’artiste ou de l’entreprise — En savoir plus
    • Création/Production (pratique artistique, en quoi le produit est unique, quels sont ses avantages par rapport à d’autres produits comparables, justification des tarifs demandés, perfectionnement prévu, croissance de production prévue à plus ou moins long terme);
       
    • Diffusion/Distribution (clientèle visée, clientèle en expansion ou non, stratégies et outils de promotion choisis, ententes et/ou lieux de distribution en cours, modes de distribution prévus ou à développer à plus ou moins long terme incluant les nouveaux marchés);
       
    • Analyse de marché (concurrence, études de marché formelles ou informelles, cohésion entre stratégies de distribution et analyse de marché)é
  • Situation financière de l’entreprise — En savoir plus
    • États financiers de l’entreprise (bilan, état des résultats);
    • Prévisions sur trois à cinq ans;
    • Antécédents;
    • Commentaires détaillant et justifiant le portrait financier de l’entreprise (en cohérence avec les stratégies de développement prévues).
  • Signature de l’artiste ou attestation du secrétaire ou président de l'entreprise — En savoir plus
    • Confirmant le nom des actionnaires ou membres et les détails sur leur actionnariat ou participation, ou le nom des administrateurs, avec leur citoyenneté et domicile.

On peut obtenir de l’aide pour monter un plan d’affaires. Certains organismes communautaires offrent des ressources. Les Centres locaux de développement (CLD) et les Société d’aide au développement des collectivités (SADC) sont habilités à offrir ce service gratuitement et le feront sans doute volontiers. Enfin, le Conseil de la Culture du Bas-Saint-Laurent peut offrir de l’information à cet effet.
 

Imprimer cette page Imprimer